Sign in / Join
ESTA

Qui peut avoir son ESTA ?

USASouhaitez-vous savoir si vous êtes éligible pour voyager aux États-Unis avec l’autorisation ESTA ? Il s’agit d’un type de visa américain économique et rapide réservé à certains voyageurs remplissant les conditions idoines. Quelles sont donc ces conditions ? Éléments de réponse.

Être citoyen ou ressortissant d’un pays éligible

Sont concernés par le visa ESTA pour les etats-Unis, les pays qui sont éligibles au programme d’exemption de visa.

A lire aussi : Comment définir l'innovation ?

Quels sont les pays éligibles au programme d’exemption de visa ?

Il s’agit des pays qui ont exprimé leur désir à participer au programme et qui ont été jugés pays « sûrs » par les États-Unis. Ce programme est composé de 38 États, dont la majorité (30) provient de l’Union européenne. Vous avez à titre d’exemple la France, l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, l’Espagne, le Japon, l’Italie, etc.

Vous devez donc voir si votre pays fait partie de ces 38 pays éligibles avant de prétendre à une autorisation ESTA. Vous pouvez faire cette vérification directement sur internet ou en vous rapprochant du consulat des États-Unis dans votre pays. Sachez également qu’un ressortissant d’un des pays membres, mais qui est actuel dans un autre État peut bénéficier du programme. Quant aux ressortissants américains, ils ne sont pas concernés.

Lire également : Qu'est-ce qu'un plan de financement prévisionnel ?

Quelle est la nouvelle condition rajoutée depuis 2015 ?

Dans le but de réduire les transits par l’Europe et les risques liés au terrorisme, une nouvelle condition a été ajoutée en fin 2015. Elle concerne notamment les voyageurs ayant des liens avec les pays d’Iran, de Syrie, d’Irak et du Soudan. Les ressortissants des 38 pays concernés et qui habitent dans l’un des pays cités sont obligés de prendre par la procédure du visa classique. Cela est également valable pour les personnes ayant fréquenté l’un de ces pays après le 1er mars 2011.

Vouloir faire un voyage touristique ou d’affaires de 90 jours au plus

L’ESTA est non seulement réservé aux citoyens des pays membres, mais de plus, ceux-ci doivent avoir comme projet de voyage le tourisme ou les affaires. Le transit peut aussi être pris en compte.

La durée maximale du visa ESTA est de 90 jours. Pour un séjour au-delà de cette période, vous aurez nécessairement besoin d’un visa classique et adapté à vos besoins.

En ce qui concerne le transport, il doit être fait par un convoyeur adhérant au programme d’exemption de visa. Il faut noter que seuls les voyages effectués avec des compagnies maritimes et aériennes sont pris en compte. Les virées par voie terrestre sont de ce fait exclues.

Quant au laissez-passer, seul un passeport électronique délivré par l’un des pays membres du programme est valable.

Remplir les conditions d’évaluation de risques

Si le demandeur remplit les deux premières conditions, il sera ensuite soumis à un questionnaire d’identification de risques. Cela peut porter sur les maladies transmissibles, les troubles psychiques ou mentaux, les arrestations et les condamnations pénales, etc.

Il est nécessaire de passer par cette étape pour vérifier si vous n’êtes pas une menace pour la santé, le bien-être et la sûreté du peuple américain. Les informations courantes sur l’identité du voyageur et sur son projet de voyage sont également à renseigner.