Sign in / Join

Quelle différence entre le portage salarial et le salariat ?

Le marché de l'emploi, depuis des lustres déjà, ne cesse d’enregistrer de nouvelles personnes recrutées sous contrat de travail. En effet, à défaut de s'engager dans un CDD, plus d'un diplômé travaille dans un système de portage salarial. Il s’agit d’un jargon, le portage salarial, que très peu arrivent à différencier d’un salariat. La lecture de cet article vous permet de découvrir la différence entre ces deux termes.

Salariat et portage salarial : distinction au regard du travail et missions

Les missions des salariés sont bien distinctes de celles des sociétés de portage salarial. Chez les salariés, il faut forcément un contrat à durée déterminée ou à durée indéterminée. Dans les deux cas, le salarié connait précisément ce qui lui revient comme tâches. Ces dernières lui sont indéniablement confiées en fonction de ses compétences.

A lire en complément : Respect des règles de publicité pour une promotion efficace des produits et services d'entreprise

D'ailleurs, la loi permet aux employeurs de mettre à l'épreuve les compétences des salariés avant de les embaucher. Pour le faire, elle prévoit la période d'essai qu'elle réglemente. Cela dit, bien que vous ayez toutes les compétences requises, il va vous falloir montrer que vous méritez le poste. Si vous n'est pas concluants, l'employeur peut ne pas vous accepter.

Par contre, dans le cadre d'un portage salarial, l'entreprise vous recrute en fonction de votre projet. Elle ne s'intéresse pas vraiment à vos compétences. Ici, c'est le salarié qui doit lui-même chercher ses missions. Il a complètement la main dans l'exercice de ses activités.

A lire en complément : Les règles et obligations légales des entreprises concernant les données personnelles

Une différence dans les liens de subordination

Les liens hiérarchiques permettent également de comprendre la distinction entre le portage salarial et le salariat. Dans le système du salariat, l'employé est directement soumis à l'entreprise qui l'a recruté. En effet, le contrat, qu'il soit à durée déterminée ou indéterminée, prévoit un lien de subordination.

C'est d'ailleurs, l'un des critères de qualification du contrat de travail. Mais dans le cadre du portage salarial, le porté est plutôt soumis à l'entreprise de portage. C'est un lien de subordination de nature juridique. Toutes les missions négociées par le salarié porté sont sous le contrôle de l'entreprise de portage. Ainsi, après chaque prestation de service, le salarié porté a une obligation de compte rendu vis-à-vis de son autorité hiérarchique.

La rémunération, un point de différence entre le salariat et le portage salarial

L'autre point sur lequel on peut distinguer le salarié porté et le simple salarié est la rémunération. En effet, le salarié gagne un salaire mensuel brut. Les modalités de paiement du salaire peuvent changer selon la volonté des parties. Qu'il s'agisse d'un CDI ou d'un CDD, le salaire est : fixé lors de la conclusion du contrat.

De même, chaque entreprise a sa grille de rémunération. Et cette grille peut évoluer en fonction de certains critères prédéfinis. À son salaire peuvent s'ajouter des primes de travail, des pourboires, et d'autres gratifications. En revanche, en portage salarial, la rémunération n'est pas fixe. Elle dépend du chiffre d'affaires qui peut varier selon l'entreprise.

Ainsi, de ce chiffre d'affaires sont régulièrement déduites les différentes cotisations sociales et les frais de gestion. On en déduit également la mutuelle d'entreprise. Il faut bien comprendre que la rémunération du salarié porté dépend de ses propres efforts. Et ce, de sa capacité à se faire valoir. C'est d'ailleurs ce qui fait la différence fondamentale entre les deux régimes de salariés.