Sign in / Join

Comment déclarer les frais réel avec le prélèvement à la source ?

4/5 - (30 votes)

Le service de télédéclaration des revenus 2020 a ouvert ses portes le lundi 8 avril 2021. Nous revenons à la façon de déclarer les revenus d'une activité de vente directe.

Lire également : Caisse d'Epargne Grand Est Europe : comment ouvrir un compte bancaire pro ?

Fais attention ! Cet article s'adresse uniquement aux vendeurs à domicile indépendants ayant le statut VDI et ne s'applique PAS aux entrepreneurs automobiles, aux agents de vente et aux marchands.

A lire également : Pourquoi devriez-vous louer une benne à gravats ?

Pour rappel, les VDI bénéficient d'un statut ASSIMILE SALARIE en matière de protection sociale et INDÉPENDANT du point de vue de l'administration fiscale.

Vous devez avoir préalablement fait une déclaration de début d'activité .

En ce qui concerne leurs revenus professionnels provenant de leur activité de vente à domicile, les VDI sont soumis à l'impôt sur le revenu .

La déclaration N° 2042C PRO (Cerfa n° 11222*22) permet de déclarer les revenus des professions indépendantes.

Pour produire vos revenus, vous devez utiliser la déclaration 2042C — PRO

Les

VDI qui déclarent des BIC ou des BCN sont exclus de la procédure de déclaration automatique.

Échantillonnage source

Depuis l'introduction de la retenue à la source (PAS), le dépôt s'applique uniquement aux travailleurs indépendants et à certains agriculteurs. Vous devez donc continuer à produire votre déclaration de revenus retour. Il est également obligatoire , y compris pour les personnes non imposables, car cela permettra de vérifier votre éligibilité au contrôle énergétique.

Les dépôts sont prélevés directement sur votre compte bancaire à partir du 15 janvier (ou du 15 février si vous avez choisi le débit trimestriel).

Si votre situation change, vous pouvez demander à modifier votre taux de débit sur votre espace personnel sur le site impôts.gouv.fr.

VDI déclarent des revenus indépendants, qui sont ensuite soumis au régime de dépôt Les .

Un recalcul effectué par les services fiscaux a lieu à l'été de chaque année à partir de la déclaration de revenus du printemps pour déterminer le nouveau taux de retenue à la source et le montant du dépôt résultant, à mettre à jour en septembre de chaque année. Le prochain calcul sera donc effectué à l'été 2021 sur la base des revenus 2020 pour application sur la période allant de septembre 2021 à août 2022.

Coronavirus — COVID 19 : DÉLAI EXCEPTIONNEL OU MESURES DE REMISE POUR SOUTENIR LES ENTREPRISES EN DIFFICULTÉ

Pour les travailleurs indépendants, il est possible d'ajuster le taux et les retenues à la source à tout moment. Il est également possible de différer le paiement de leurs retenues à la source sur leurs revenus professionnels d'un mois à l'autre jusqu'à trois fois si leurs dépôts sont mensuels, ou d'un trimestre à l'autre si leurs dépôts sont trimestriels. Toutes ces étapes sont accessibles via leur espace privé, sous « Gérer ma retenue à la source » : toute intervention avant le 22 du mois sera prise en compte pour le mois suivant.

Dates limites de déclaration fiscale 2020 pour les impôts 2021

Si votre résidence principale est équipée d'un accès Internet, votre déclaration de revenus doit être remplie par Internet. Toutefois, si vous pensez que vous n'êtes pas en mesure de le faire, vous pouvez continuer à utiliser un retour papier. Si vous avez déclaré vos revenus en ligne en 2019, vous ne recevrez pas de déclaration papier en 2020.

Déclaration papier

La date limite de dépôt est le vendredi 20 mai 2021 avant minuit.

Déclaration en ligne

Le service de reporting en ligne est ouvert 24h/24 et 7j/7 jusqu'aux délais fixés par numéro de service :

Départements nos 01 à 19 et non-résidents

Jeudi 26 mai 2021 avant minuit
Départements n°20 à 54

(y compris les 2 départements corses)

Lundi 1er juin 2021 avant minuit
Départements n° 55 à 974/976 Jeudi 8 juin 2021 avant minuit

L'article 22 de la loi n° 2017-1837 du 30 décembre 2017 augmente les seuils d'application des régimes micro-BIC et micro-BNC. (taxs.gov)

Ainsi, les seuils s'élèvent à 170 000€ au lieu de 82 800€ pour les entreprises réalisant des ventes et à 70 000€ au lieu de 33 200€ pour les autres entreprises, depuis 2017 .

Vous êtes un proxy VDI

Vous êtes soumis au régime spécial BNC (Non-Commercial Profit) qui implique que vous remplissez les deux conditions suivantes :

  • En 2020, vous avez reçu des revenus provenant de l'exercice d'une activité non commerciale qui ne dépasse pas 70 000€ hors taxes (y compris le remboursement des dépenses), cette limite étant ajustée, le cas échéant, proportionnellement au durée de l'activité au cours de l'année.
  • Votre activité n'est pas soumise à la TVA ou vous bénéficiez de la franchise de TVA pour les revenus inférieurs à 34 400€. Y compris les revenus compris entre 33 201€ et 70 000€ sont soumis à la TVA. En cas de dépassement des seuils donnant lieu à l'exonération de TVA, celui-ci est maintenu pendant l'année de l'excédent si le chiffre d'affaires n'excède pas 36 500€ pour la fourniture de services. La TVA est alors due à partir du 1er jour du mois au cours duquel le seuil est dépassé. En contrepartie de l'imposition de la TVA, le droit à déduction de l'impôt peut être exercé sur les dépenses encourues à partir du moment où le professionnel est devenu redevable de la TVA.

Vos revenus doivent être déclarés dans la catégorie BNC (Non-Commercial Profit).

case 5HQ, saisissez le montant de vos recettes brutes (commissions). Dans la

Ne pas en faire déductions, une allocation forfaitaire de 34 % (avec un minimum de 305€) sera appliquée automatiquement sur le montant des revenus déclarés.

Les bénéfices non commerciaux (NCB) concernent les personnes qui exercent une activité professionnelle non commerciale, soit individuellement, soit en tant que partenaires de certaines entreprises.

Dans le cas où l'activité est très ponctuelle et accessoire, il est possible de déclarer les revenus non professionnels NLC dans la case 5KU (« Revenus d'une activité non commerciale qui n'est pas exercée de manière régulière, constante et dans un but lucratif ou qui ne résulte ni de l'exercice d'une profession libérale ni de bureaux et de bureaux. »)

Vous êtes un acheteur/revendeur VDI

Vous êtes soumis au régime des micro-entreprises applicable aux BIC (industriels et commerciaux) Avantages) et vous remplissez les deux conditions suivantes :

En 2020, vous avez réalisé un chiffre d'affaires (hors chiffre d'affaires exceptionnel et, le cas échéant, ajusté proportionnellement à la durée d'exploitation de l'année) n'excédant pas :

  • 170 000€ hors taxes, si votre activité principale est de vendre des biens, des objets, des fournitures et des denrées alimentaires à emporter ou à consommer sur place. (chiffre d'affaires de votre activité acheteur/revendeur VDI)
  • 70 000€ hors taxes, si vous êtes prestataire de services. (commissions possibles sur vos activités de formation, activités, etc.)

Votre activité n'est pas soumise à la TVA ou vous bénéficiez de la franchise de TVA pour les revenus d'activité commerciale jusqu'à 85 800€ et les revenus de services jusqu'à 34 400€. Si les seuils donnant droit à l'exonération de TVA sont dépassés, il s'agit maintenu pendant l'année de l'excédent si le chiffre d'affaires n'excède pas 94 300 euros pour l'activité commerciale et 36 500 euros pour la fourniture de services. La TVA est alors due à partir du 1er jour du mois au cours duquel le seuil est dépassé. En contrepartie de l'imposition de la TVA, le droit à déduction de l'impôt peut être exercé sur les dépenses encourues à partir du moment où le professionnel est devenu redevable de la TVA.

Vos revenus doivent être déclarés dans la catégorie BIC (Avantages industriels et commerciaux).

Reportez le montant de votre chiffre d'affaires (chiffre d'affaires brut) brut dans la case 5 Ko.

Placez le montant de vos commissions brutes dans la case 5KP.

Ne faites aucune déduction, une indemnité forfaitaire de 71 % (ventes de biens) ou 50 % (fourniture de services) seront calculés automatiquement sur le montant du chiffre d'affaires déclaré.

bénéfices industriels et commerciaux (BIC) Les sont une composante du revenu total soumis à l'impôt sur le revenu. Cette catégorie couvre les bénéfices réalisés par des personnes physiques exerçant une profession commerciale, industrielle ou artisanale (opérateurs individuels ou associés de certains partenariats).

Notez que vous pouvez faire une simulation de votre impôt, vous Cela vous permettra de « visualiser » les allocations et le montant à payer. Pour ce faire, choisissez le modèle complet. (sources : Vendeur à domicile, franchise de TVA, AUGMENTATION DES SEUILS POUR L'APPLICATION DES RÉGIMES MICRO-BIC ET MICRO-BNC — CONDITIONS D'OPTION POUR LE RÉGIME FISCAL RÉEL, DECLAREONLINE)