Sign in / Join

Quels sont les produits imposables ?

  • Les assujettis
  • Territorialité
  • Base imposable
  • Taux d'imposition
  • Contribution minimale
  • Payer des impôts
  • Exonérations
  • Fournitures pouvant être constituées

Les assujettis

  • Sont obligatoirement assujettis à l'impôt sur les sociétés :

— les sociétés quelles que soient leur forme et leur finalité, à l'exclusion des sociétés en commandite, des sociétés en commandite composées uniquement de personnes physiques, — des sociétés de fait comprenant uniquement des personnes physiques et des sociétés immobilières sous certaines conditions ;

A lire en complément : Quelle est la différence entre une obligation simple et une obligation convertible ?

— Établissements publics et autres les personnes morales se livrant à l'exploitation ou à des opérations à but lucratif ;

— Les associations et organisations légalement assimilées ;

A lire également : Comment gagner de l'argent avec une application Android ?

- Les fonds créés par la législation ou par accord sous certaines conditions ;

— Les centres de coordination d'une société non résidente ou d'un groupe international dont le siège social est situé à l'étranger.

Territorialité

  • Les entreprises, qu'elles aient ou non un siège au Maroc, sont imposables sur la base de tous les produits, bénéfices et revenus :

— concernant les biens qu'ils possèdent, l'activité qu'ils exercent et les opérations lucratives qu'ils mènent au Maroc, même occasionnellement ;

— pour dont le droit d'imposition est attribué au Maroc en vertu des conventions visant à éviter la double imposition en matière d'impôts sur le revenu.

Les entreprises qui n'ont pas leur siège social au Maroc sont imposables sur la base de certains produits qu'elles reçoivent en échange du travail qu'elles accomplissent ou des services qu'elles rendent.

Base imposable

  • Résultat fiscal : Le résultat fiscal de chaque exercice comptable est déterminé sur la base de l'excédent des recettes par rapport aux dépenses engagées ou engagées pour l'année pour les besoins de l'activité imposable, conformément à la législation et à la réglementation comptables en vigueur, modifiées, si nécessaire, conformément à la législation et les réglementations fiscales en vigueur ;
  • Les produits imposables sont les suivants :
  • Revenus d'exploitation constitués de :

chiffre d'affaires, y compris les recettes et les créances à payer concernant les produits livrés, les services rendus et les travaux immobiliers réalisés ; l'évolution des stocks de produits ; les immobilisations produites par l'entreprise pour elle-même ; subventions d'exploitation ; autres revenus d'exploitation ; rachats d'exploitation et transfert de charges.

  • Produits financiers composés de :

les produits des titres de capitaux propres et autres immobilisations ; gains de change ; intérêts courus et autres produits financiers ; rachats financiers et transferts de charges.

  • Produits non courants consistant en :

le produit de la cession d'actifs immobilisés ; subventions d'équilibre ; rachats sur les subventions à l'investissement ; autres produits non courants ; rachats et transferts de charges non courants.

  • Subventions et dons reçus du l'État, les autorités locales ou des tiers ;
  • Transactions de retraite.
  • Dépenses déductibles :
  • Les dépenses d'exploitation se composent de :

achats de biens vendus en l'état et achats consommés de matériaux et de fournitures ; les autres frais externes encourus ou encourus aux fins de l'opération ; impôts à la charge de l'entreprise ; coûts de personnel et de main-d'œuvre et charges sociales connexes ; autres dépenses d'exploitation ; dotations opérationnelles.

  • Les charges financières constituées par :

frais d'intérêt ; pertes de change ; autres charges financières ; dotations financières.

  • Dépenses non courantes constituées par :

les valeurs d'amortissement nettes des immobilisations transférées ; autres dépenses non courantes ; dotations non courantes.

  • Le déficit déclarable :

4 ans pour la partie correspondant au déficit d'exploitation ; reportée indéfiniment pour la fraction relative à l'amortissement.

Taux d'imposition

  • Le taux normal d'IS est fixé à 30 %.
  • Le taux normal de SI est réduit à 10 % pour les entreprises réalisant un bénéfice fiscal imposable inférieur ou égal à 300 000 dh
  • 37 % pour les établissements de crédit et organismes similaires, la Banque Al-Maghrib, la Caisse de Dépôt et de Gestion et les sociétés d'assurance et de réassurance.

Exonérations fiscales et taux spécifiques

bénéfices

d'une

Articles exemptés Type d'exemption
— Sociétés réalisant un bénéfice fiscal imposable inférieur ou égal à 300 000 DH 10 %

Durée de l'avantage — Entreprises exportant des produits ou des services, à l'exclusion des entreprises exportant des métaux récupérés 17,5 %
Les cinq premières années suivant la première exportation Aucune limite de temps — Les entreprises, autres que celles du secteur minier, qui vendent des produits finis destinés à l'exportation vers d'autres sociétés situées sur des plateformes d'exportation. Exemption totale 17,5 %
— Les bailleurs ayant pour objet l'acquisition d'au moins 20 logements à faible valeur immobilière en vue de les allouer pour une période minimale de 8 ans à la location pour l'usage du logement principal pour un montant du loyer au maximum fixé à 1 000 dirhams. Exonération totale 8 ans
— Sociétés hôtelières pour la partie de la base imposable correspondant à leur chiffre d'affaires réalisé en monnaie. Les cinq premières années suivant la première exportation Sans limitation dans le temps Exemption totale 17,5 %
Pour une période de cinq années consécutives à compter de l'exercice au cours duquel la première transaction d'hébergement a été effectuée en devises étrangères Sans limitation dans le temps — Sociétés de services ayant le statut « Casablanca Finance City », en respect de leur chiffre d'affaires à l'exportation et des gains en capital étrangers nets réalisés. Exemption totale
— Les bureaux régionaux ou internationaux ayant le statut « Casablanca Finance City » ainsi que les bureaux de représentation de sociétés non résidentes ayant le même statut. Pendant une période de cinq années consécutives à compter du premier exercice du statut susmentionné 10 %
— Les entreprises minières exportatrices, ou qui vendent leurs produits à des entreprises qui les exportent après leur évaluation. sans limite de temps 17,50 %
— Les sociétés ayant leur domicile fiscal ou leur siège social dans la province de Tanger et exerçant une activité principale dans la juridiction de cette province. À partir de l'année au cours de laquelle la première opération d'exportation a été réalisée 17,50 %
— Les entreprises opérant dans les zones franches d'exportation. Exemption totale 8,75 % Les cinq (5) premiers exercices financiers consécutifs à compter du début de leur exploitation pour les vingt (20) années consécutives suivantes
— Revenu agricole : Sans limite de temps — Fiscalité des entreprises agricoles dont le chiffre d'affaires annuel est égal ou supérieur à 5 millions de DH, et exonération totale et permanente des petites et moyennes entreprises agricoles dont le chiffre d'affaires annuel est inférieur à 5 millions de DH. La soumission à l'impôt sur les sociétés des grandes exploitations seront toutefois réalisés progressivement, selon le calendrier suivant
— Le titulaire ou, selon le cas, chacun des codétenteurs d'une concession d'exploitation de gisements d'hydrocarbures : du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2015, le SI ne sera appliqué qu'aux entreprises dont le chiffre d'affaires est supérieur ou égal à 35 MDH, du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2017, le paiement de l'IS sera étendu à ceux dont le chiffre d'affaires est égal ou supérieur à 20 MDH, du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2019, les entreprises dont le chiffre d'affaires est égal ou supérieur à 10 millions de DH seront également imposables. Exemption totale
— Les entreprises qui exploitent les centres de gestion comptable Exemption totale Pour une période de quatre (4) ans suivant la date de leur approbation.
— Les entreprises, autres établissements stables de sociétés n'ayant pas leur siège au Maroc ont attribué des contrats de travaux, de fournitures ou de services, des établissements de crédit et des organisations similaires, la Banque Al-Maghrib, la Caisse de dépôt et de gestion, des assurances et les sociétés de réassurance, les agences immobilières et les promoteurs immobiliers. Pour une période de dix (10) années consécutives à compter de la date de production régulière de toute concession d'exploitation. 17,5 %
— Entreprises artisanales dont la production est essentiellement le résultat d'un travail manuel ; Au cours des cinq (5) premières années consécutives suivant la date de début des activités 17,5 %
— Les établissements privés d'enseignement ou de formation professionnelle 17,5 % Au cours des cinq (5) premières années consécutives suivant la date de début de leur activité
— Sociétés sportives 17,5 % Au cours des cinq (5) premières années consécutives suivant la date de début de leurs activités
— Banques offshore Au cours des cinq (5) premières années consécutives suivant la date de début de leur exploitation 10% ou la valeur équivalente en dirhams de vingt-cinq mille (25) .000) dollars américains par an sur option d'être libéré de tous les autres impôts et impôts affectant
— Sociétés holding offshore
valeur équivalente en dirhams de cinq cents (500) dollars américains par an, exempts de tous autres impôts et impôts affectant les bénéfices ou les revenus

Pour les quinze (15) premières années consécutives suivant la date d'obtention de l'approbation

Contribution minimale

Il s'agit d'un impôt minimum calculé sur les bases suivantes :

  • Excl. chiffre d'affaires TVA et autres recettes d'exploitation ;
  • subventions d'exploitation ;
  • produits financiers ;
  • Subventions, primes et dons reçus, et autres produits non courants.

Les taux de calcul sont les suivants suit :

  • Transactions réalisées par des sociétés commerciales en titre de vente portant

sur les produits pétroliers, le gaz, le beurre, le sucre, la farine, l'huile, l'eau, l'électricité—————— 0,25 %

  • Professions ou activités autres que celles mentionnées ci-dessus ——————————- 0,50 %

La contribution minimale n'est pas due au cours des trois premiers exercices comptables suivant la date de début de l'activité.

Payer des impôts

  • Versements échelonnés : 4 paiements ;
  • Montant de chaque dépôt : 25 % de l'IS « ou de la contribution minimale si elle est supérieure » de l'année précédente ;
  • Dates d'échéance : Les acomptes provisionnels sont effectués spontanément, avant l'expiration des 3e, 6e, 9e et 12e mois suivant la date d'ouverture de l'exercice comptable en cours ;
  • Un ajustement est effectué avant la fin du premier trimestre de chaque exercice financier si l'impôt dû pour l'année précédente est supérieur aux acomptes provisionnels payé. Dans le cas contraire, l'excédent des acomptes provisionnels est attribuable aux acomptes provisionnels à payer pour l'année en cours.