Sign in / Join

Assurance professionnelle : quels sont les risques couverts ?

Toute entreprise doit rechercher l'assurance adaptée à ses besoins afin d'accéder à la couverture qui la protège.  Il est important de savoir que la couverture et les coûts des assurances varient en fonction de l'entreprise que vous souhaitez assurer. Toute entreprise est exposée à de multiples menaces qui peuvent la mettre en danger. Par conséquent, la police d'assurance pro est l'assurance qui garantit cette protection. Découvrons les différents risques qu'elle couvre.

Assurance responsabilité civile ou assurance pro

L'assurance responsabilité civile protège les biens et couvre les réclamations pour les dommages causés à des tiers. C'est-à-dire qu'elle couvre la responsabilité civile de l'assuré. En l'absence d'un contrat de responsabilité civile ou d'une couverture spécifique, l'assuré peut être tenu responsable d'un sinistre sur ses biens.

A lire aussi : Quel sont les droit au chômage après un licenciement economique ?

Pour éviter cela, il est essentiel de savoir quel type de contrat de responsabilité civile souscrire. De même quelles garanties inclure en fonction de l'activité professionnelle. C'est là qu'il devient extrêmement important de faire appel à un courtier en assurances pour trouver la meilleure couverture.

Qu'entend-on par risques couverts ?

L'assurance est là pour vous protéger, vous et votre entreprise, contre des événements soudains et inattendus. Mais qu'est-ce qui est défini comme soudain et inattendu ? C'est là que les risques couverts entrent en jeu. Les risques couverts sont un ensemble de mauvaises choses, énumérées dans votre police, qui peuvent arriver à vos biens personnels.

A lire aussi : L’importance des panneaux de chantier

Ils s'appliquent aux pertes ou dommages physiques directs. Ainsi, si un incendie couvert se déclare et endommage votre téléviseur et votre ordinateur, vous pouvez présenter une demande d'indemnisation. Dans ce cas votre assureur vous aidera financièrement. Vous trouverez les risques énumérés dans votre police d'assurance.

Quels sont les risques couverts par l’assurance pro ?

Au sein de ce contrat, différents risques peuvent être couverts de différentes manières en fonction de l'activité que vous exercez. C'est pourquoi il est important que lors de la souscription d'un contrat de responsabilité civile vous précisiez bien votre activité. Car, il est indispensable de connaître tous les détails pour vous conseiller correctement. Ceci pour établir une politique en adéquation avec le développement principal de l'entreprise. Au nombre des principaux risques, nous avons :

  • Les dommages corporels. Exemple, un client tombe dans un bureau parce que le sol est mouillé.
  • Dommages matériels. Exemple, une fuite d'eau dans un magasin et génère de l'humidité chez le voisin.
  • Les dommages économiques. Exemple, suite à un incendie dans un local, le commerce voisin est touché et ne peut pas ouvrir. Ce qui entraîne un préjudice économique.
  • Sur le plan professionnel, cette assurance couvre également les dommages moraux qu'un professionnel pourrait causer. Ceci en raison d'erreurs ou d'omissions dans l'exercice de sa profession.

Il est clair que connaître en profondeur les conditions de la police d'assurance pro peut être fastidieux. Mais il est important de passer le temps nécessaire à la lecture et d'appeler l'agent d'assurance pour toute ambiguïté. Car connaître les obligations et les droits de l'assuré et de l'assureur facilitera le processus en cas de sinistre.

Quand la couverture du travailleur commence-t-elle ?

Les travailleurs dépendants sont couverts dès le début de la relation de travail. Mais, ils ne sont pas basés sur des contrats écrits et les prix respectifs ne sont pas payés. Pour le  ministère de la Justice, l'affiliation d'un travailleur à un organisme de sécurité sociale lui donne le statut de bénéficiaire. Ceci bien entendu comme membre d'un organe administratif.

Pour les indépendants, la période de cotation est mensuelle. Toutefois, ceux qui n'ont pas plus de deux mois d'arriérés seront considérés comme à jour dans le paiement des cotisations. Si vous avez un accident avant de payer le devis, la sécurité sociale procédera aux autres prestations médicales.

Qu'est-ce qui n'est pas couvert ?

Il y a certaines situations qui ne sont généralement pas couvertes. En fait, l’assurance pro ne couvre pas les événements qui auraient pu être évités.

Par exemple : Disons que vous avez le même four à micro-ondes depuis 15 ans. Il ne chauffe plus rien, mais il s'allume toujours. Il produit des étincelles et sent un peu le brûlé. Mais comme vous êtes à court d'argent, vous ne le remplacez pas. Si l’appareil devait subir un court-circuit et déclencher un incendie, votre assurance ne couvrirait pas la perte.

Cela entrerait dans la catégorie des situations qui auraient pu être évitées avec un entretien et des soins appropriés. Maintenant, s'il s'agissait d’un nouveau micro-onde et que la même chose se produisait, vous seriez couvert. Car cela correspondrait certainement aux paramètres « soudain et accidentel ».

Comment choisir la bonne assurance professionnelle ?

Choisir la bonne assurance professionnelle est crucial pour protéger votre entreprise et vos intérêts personnels. Voici quelques éléments à prendre en compte lors du choix de l'assurance qui vous convient le mieux.

Évaluez les risques auxquels votre entreprise peut être confrontée. Cela dépendra de la nature de votre activité. Par exemple, si vous êtes un avocat spécialisé dans les litiges commerciaux, vous aurez besoin d'une couverture différente de celle d'un plombier.

Pour cette raison, pensez à bien choisir une police sur mesure conçue pour répondre spécifiquement aux besoins de votre entreprise. Évitez les polices génériques qui peuvent ne pas fournir une couverture adéquate pour tous les risques que vous pouvez rencontrer.

Vérifiez le montant des franchises et des primes associées à chaque police. Vous devez comprendre combien vous devrez payer avant que l’assureur puisse indemniser toute perte ou dommage causé à votre entreprise.

Pensez à bien vous informer sur toutes les clauses particulières applicables au contrat d'assurance proposé par la compagnie choisie. Il pourrait y avoir des exclusions cachées ou des restrictions inscrites dans le contrat qui nécessitent une attention particulière avant signature afin de savoir exactement ce qu'il couvre et ce qu’il ne couvre pas. Vous pouvez aussi demander conseil auprès d'un courtier en assurances professionnelles expérimenté. Ce dernier peut identifier avec précision quels sont vos besoins spécifiques selon votre secteur d'activité et vous guider vers les options les plus adaptées à votre entreprise.

Avant de signer toute police d'assurance professionnelle, assurez-vous de comprendre parfaitement toutes les dispositions du contrat ainsi que les termes souscrits. Vous pouvez poser des questions et demander des éclaircissements supplémentaires à votre courtier ou directement auprès de la compagnie.

Comment faire en cas de sinistre ?

Même si vous avez choisi la meilleure assurance professionnelle adaptée à vos besoins personnels et à ceux de votre entreprise, pensez à bien faire le suivi pour éviter tout risque de non-remboursement.

Réunissez toutes les informations nécessaires sur l'événement telles que les témoignages éventuels ou encore les photos prises sur place (s'il s'agit par exemple d'un vol). Préparez ensuite un rapport détaillé à remettre à votre compagnie d'assurance.

Assurez-vous aussi de préserver toute preuve matérielle susceptible de prouver la réalité des dommages subis comme des factures ou des devis estimatifs fournis par un professionnel compétent si nécessaire.

Votre compagnie peut envoyer un expert sur place afin qu'il puisse évaluer les coûts liés aux dégâts causés et proposer une solution amiable entre vous et le tiers concerné (le client dans certains cas). Veillez cependant à rester honnête et transparent vis-à-vis de votre compagnie d'assurance quant au montant total du dommage réellement subi.

Notez bien que le traitement d'un sinistre peut prendre du temps. Soyez patient, votre dossier sera traité avec soin par les professionnels de la compagnie.

Gardez à l'esprit que chaque contrat d'assurance possède ses propres termes et conditions. Pensez à bien lire attentivement les clauses liées aux sinistres pour être en mesure de bien comprendre ce qui est couvert ou non.

En cas de doute ou si vous avez besoin d'aide supplémentaire pour gérer un incident, n'hésitez pas à consulter un conseiller professionnel expérimenté.