Sign in / Join

Pourquoi l’assurance vie éthique est-elle indispensable ?

Lassurance-vie éthique constitue une catégorie d’assurance-vie qui favorise les placements dans des entreprises et des projets alignés avec des valeurs éthiques, sociales et environnementales. Elle se base dur des critères de sélection qui ne sont pas seulement financiers, mais qui évaluent également la gouvernance, les impacts sociaux et environnementaux des entreprises.

Définition et principes de l’assurance-vie éthique

L'assurance vie ethique n'est pas un investissement direct, mais plutôt un cadre fiscal qui offre un accès à diverses options d'investissement. En général, une assurance-vie peut être considérée comme éthique si les options d'investissement qu'elle propose le sont aussi.

A voir aussi : Les options de financement pour acheter un bien immobilier professionnel

L'assurance-vie éthique se base sur des critères de sélection stricts, qui dépassent largement les seules performances financières.  Dans ces critères de sélections, nous pouvons trouver :

La gouvernance d’une entreprise, c’est-à-dire la manière dont elle est dirigée, est un élément crucial. L’assurance-vie éthique accorde une préférence aux entreprises qui adoptent une gouvernance solide et responsable, tout en veillant à la transparence et à l’équité de leurs pratiques.

A voir aussi : Travailler dans les mines du Queensland : astuces et retours d'expérience

L'influence sociale : Comment l'entreprise affecte-t-elle la société ? Est-ce qu'elle promeut l'inclusion, les droits humains et le bien-être de ses employés ? Les investissements éthiques aident les entreprises qui ont un impact positif sur la société. 

Comment les entreprises assument-elles leur responsabilité environnementale ? Les projets soutenus par l'assurance-vie éthique sont ceux qui prennent des actions réelles pour préserver notre planète. Ils réduisent leur empreinte carbone, encouragent la biodiversité et soutiennent une économie circulaire. 

Les critères de sélection des supports au sein d’une assurance-vie éthique varient en fonction des objectifs spécifiques. Certaines assurances-vie éthiques privilégient la sélection de produits d’investissement durables, en excluant les secteurs considérés comme néfastes (tels que l’armement et les énergies fossiles). D’autres adoptent une approche plus globale en prenant en compte l’ensemble des critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance).

Quelles différences entre assurance-vie traditionnelle et assurance-vie éthique ?

La différence majeure entre l'assurance-vie traditionnelle et l'assurance-vie éthique est la façon dont elles choisissent leurs investissements. L'assurance-vie traditionnelle se focalise surtout sur la rentabilité financière, tandis que l'assurance-vie éthique prend en compte des critères éthiques, sociaux et environnementaux. Elle sélectionne donc des investissements qui ont un impact positif sur la société et l'environnement, ou qui essaient au moins de réduire leur empreinte.

Pour ce qui est des autres aspects, comme la fiscalité sur les retraits et les décès, la transmission des biens en cas de décès, et la manière de gérer l'épargne, ils fonctionnent de la même façon.

Quels sont les avantages de l’assurance-vie éthique ?

L’assurance-vie éthique offre l’avantage d’harmoniser au mieux vos convictions personnelles avec votre stratégie d’investissement. Bien sûr, la notion d’éthique demeure subjective, et comme nous l’avons vu, les choix d’investissement de certains fonds ISR peuvent être considérés comme insuffisants. Cependant, elle a le mérite d’être globalement plus vertueuse qu’une assurance-vie traditionnelle. Néanmoins, la rentabilité n’est pas négligée : l’objectif d’une assurance-vie, même éthique, est de faire fructifier votre épargne afin de réaliser vos objectifs financiers.

Ainsi, l’assurance-vie éthique parvient à établir un équilibre judicieux entre rentabilité et responsabilité, deux objectifs qui ne sont pas nécessairement contradictoires. Par exemple, le secteur des énergies renouvelables offre de réelles perspectives de profit tout en répondant à des impératifs de durabilité. De même, certaines entreprises modernisent leurs outils de production pour réduire leur empreinte écologique, ce qui entraîne des économies de coûts significatives et, par conséquent, une marge bénéficiaire accrue.